Présentation

Terres de Couleurs, association loi 1901, accompagne depuis 2012 des jeunes filles Maasaï dont les familles rejettent l'excision, culturellement pratiquée dans cette ethnie (Kenya)
Pour en savoir plus et suivre une actualité locale
allez sur : http://www.facebook.com/TerresDeCouleursMaasai

dimanche 24 mai 2009

ATELIER Teinture de MALICAN

Notre Expérience via celle de notre Présidente : (textes issus de notre dossier teinture)


En 2001/2002 lorsque Maïtha Lobjois vivait à Somone au Sénégal à 80 kms au sud de Dakar, elle participait à titre amical à la création de nouveaux produits dans un atelier de tailleurs.

Témoignage :

« « A cette époque, j’achetais pour OMAR sénégalais-casamançais qui était de passage à la Somone, du tissus coton malican à Dakar et des petits sachets de teintures à M’BOUR…. selon son choix !
Je le voyais faire ses pliages, aidé de liens de ficelle….
Régulièrement en plein travail il m’envoyait faire une course urgente…
et à mon retour, tout était terminé, de jolis tissus teintés avaient vu le jour en mon absence…. et séchaient sur les fils, tendus à la débrouille entre deux arbres …
Omar croyait que je voulais lui « piquer » son savoir qu’il gardait jalousement secret …
Avec El Hadji le tailleur, nous avons créé de nouveaux et nombreux modèles avec ces tissus coton, que les touristes achetaient avec joie étant :
- en coton
- de couleurs accessibles pour européens
- et de modèles simples de la tunique-boubou au pantacourt…
et à un faible coût !

Je suis rentrée en France … sans apprendre la teinture
Omar est reparti en Casamance avec son secret
Et pourtant j’avais gardé espoir … de le faire un jour !!! » »

Passer de l’Assistanat … aux Conseils…
Puis à la Création d’Atelier de teinture !

Nouveau Témoignage :
« « Passer pour un Père-Noël même en Mère-Noël.. cela lasse !!

Alors un jour de grande réunion de village dans la cour de l’école primaire ( la seule ) de Popenguine Sérère, j’ai lancé un appel aux femmes …..
Bientôt je ne viendrais plus vous voir … à moins que vous ne décidiez de faire quelque chose en partenariat ????
Des familles n’ont pas les moyens d’acheter les objets scolaires à chaque rentrée, dans votre village … des enfants attendent de vous et de nous … cela ne peut durer ainsi
Que voudriez-vous et pourriez-vous faire pour que l’échange soit juste ?

Et voilà comment le projet s’est conçu… simplement en faisant prendre conscience que l’assistanat n’aidait et ne satisfaisait personne !!!

Même pas elles et eux qui ont aussi une grande fierté ! Dieu soit loué !

Nous étions en Novembre 2007. » » »


(à suivre)