Présentation

Terres de Couleurs, association loi 1901, accompagne depuis 2012 des jeunes filles Maasaï dont les familles rejettent l'excision, culturellement pratiquée dans cette ethnie (Kenya)
Pour en savoir plus et suivre une actualité locale
allez sur : http://www.facebook.com/TerresDeCouleursMaasai

samedi 28 décembre 2013

Des Voeux pour 2014

Que souhaiter à une association comme la nôtre pour 2014 ?

Rien de plus que de multiplier par deux le groupe formé en 2013 
en partenariat avec Phylis et Kenny Matampash à Indupa Kajiado ( Kenya) 
Groupe de 9 jeunes filles formé autour de leur fille Nayianoi 
qui est ainsi la première ambassadrice de notre programme.

Que vous souhaiter de notre côté ?

De beaux projets avec ou sans nous mais avec l'AMOUR comme seule source d'énergie !


What is to wish to our association for 2014?
Nothing more than doubling the team created in 2013 
in partnership with Phylis and Kenny Matampash at Indupa Kajiado ( Kenya)
Team of 9 young girls created around their daughter, Nayianoi, 
who is the first ambassador of our program.

What could we wish to you?
Nice projects, with or without us, but with LOVE as the only source of energy!

dimanche 15 décembre 2013

Noël pour les Maasaï, ce n'est pas Noël chez les Maasaï....

En réponse à certaines interrogations, oui au Kenya certains Maasaï vont fêter Noël, ce sont ceux qui ont opté pour la religion chrétienne...mais il y a aussi les autres, ceux qui restent attachés à ENKAÏ le créateur....

Si nous insistons ici sur la période de Noël qui nous permet de vendre leur créations, c'est que le moment est propice ici en France, et qu'ainsi nous leur permettons d'acheter de nouvelles fournitures d'une part, peut-être de payer la scolarisation 2014 de leurs enfants et/ou au moins l'uniforme (reprise en Janvier )...

Et pour notre programme de scolarisation, d'ajouter des fonds également pour 2014...  car malheureusement le groupe préservé à ce jour n'est que de 10 jeunes filles grâce à Terres de Couleurs - 6 années en moyenne à couvrir ...!

Nous comptons donc sur vous et sur vos adhésions ou renouvellement 2014 et aussi dons et des parrainages dont la mise en place ne sauraient tarder - première semaine de Janvier- 


Cette image pourrait symboliser..... le lien au Créateur



Et voilà ce que les femmes Maasaï réussissent à créer avec ce tissus - shuka - 
(à droite n'est plus en stock)





Il peut être intéressant de lire cela...mais évangélisation s'accorde aussi avec obligation de stopper de diffuser la culture maasaï - vêtements - bijoux - etc
http://www.spiritains.org/pays/afrique/dossier/massai1.htm

lundi 9 décembre 2013

Marché de Noël terminé mais les ventes de Noël commencent !

Merci aux participants de ce marché de Noël à Ploemeur !
Merci à tous les acheteurs...grâce à vous nous avons couvert l'équivalent (en net) d'une année scolaire en primaire sachant que leur part = 80 % des ventes va repartir dès lundi 16 sur le compte de nos amies Maasaï ! ( résultat double de 2012)

Souvenirs de ce partenariat avec les Mots d'Oiseaux qui nous vous le rappelons - nous reversent 1 euro par vêtement de la collection Regarde ! www.motsdoiseaux.com.

















et côte à côte les bijoux et objets Maasaï                    


Et nous (Terres de Couleurs) serons les jeudi 12 et vendredi 13 au Pôle de formations sanitaires et sociales de Lorient pour une vente privée à l'intérieur de l'établissement ( personnel- formateurs - et étudiants) grâce à notre amie chanteuse " Koco".


samedi 30 novembre 2013

Noël un cadeau solidaire Maasaï !


Nouvel arrivage vous avez le choix ! Nous serons au Marché de Noël à Ploemeur Morbihan ou si vous le souhaitez passez commande et nous vous les expédierons - terresdecouleurs@gmail.com


En Porte-Clefs longueur hors anneau 12 cm : 14 euros
Une idée originale - vous retirez l'anneau et avec un cordon cela devient un très beau pendentif


Voilà les Pendentifs 18 euros  
à peine photographié déjà vendu (celui avec cordon) Ils seront livrés avec un cordon
Produit expérimental : si cela vous plait elles en produiront d'autres !



D'autres petits porte-clefs :  6 euros


Un nouveau modèle diamètre 5cm /    9 euros 



Boucles d'oreilles longueur hors attache 6 cm : 7 euros


de nouvelles couleurs de sacs : 28 euros


De nouveaux bracelets sur cuir : 15 euros


Des ceintures adultes sur cuir également : 20 euros


et ..... des colliers pour chiens .... 12 euros
expérimental aussi !!!

Nous attendons vos réactions et commandes 
merci pour nos amies maasaï

un rappel : 80 % des ventes sont directement pour les créatrices et les 20 % restant entrent dans le programme d'accompagnement des jeunes filles qui rejettent l'Excision

lundi 18 novembre 2013

Semaine de la Solidarité Internationale 2013



Que considérons-nous, "Terres de Couleurs", comme Droits à l'essentiel ?

Le droit aux jeunes filles Maasaï de conserver, comme tant d'autres dans le MONDE, 
leur corps de femme INTACT, sans aucune mutilation liée à une culture.....

Remise en cause des grandes vérités de certains peuples à l'égard du 
CORPS de la FEMME ! 

"COUPER" pour être dans la NORME ?

NON elles ont le droit de vivre ....comme le grand Créateur les a faites....
à leur venue au monde !




dimanche 17 novembre 2013

des nouvelles pour TOUS



Alors que Novembre avance vitesse grand V nous amenant à Décembre sous peu

Il me paraissait normal de partager avec le MONDE notre actualité !

Mais aussi l'actualité de nos amis Maasaï (ci-dessous)

(Clic droit sur image pour lire dans une autre fenêtre en plus grand !! )




Alors qu'à d'INDUPA il y a 3 mois les vaches de Kenny Matampash étaient en pleine forme



TRISTE nouvelle : un message de Kenny Matampash de Maasaïland nous informe que des vaches ont commencé à mourir de faim vu la sécheresse qui se réinstalle comme il y a plusieurs années.
Pas de pluie actuellement alors que la saison est habituellement pluvieuse et une très forte chaleur....

"""At Indupa extremely hot. No rains. Cows have started to die of hunger in some parts of the county due to lack of pasture...( Kenny)

Que faire ? une pensée vers eux c'est déjà beaucoup.....Ashe Naleng

vendredi 1 novembre 2013

Devenez Membre adhérent à Terres de Couleurs ou Parrainez

La fin de l'année 2013 arrive à grand pas et dès 2014 nous vous proposerons les parrainages individuels des jeunes filles que nous accompagnons dans ce rejet de l'excision et qui sont donc scolarisées en Internat au Kenya.

D'ici là si vous n'êtes pas encore des nôtres, n'hésitez pas à nous rejoindre en cotisant 15 euros pour une année et ainsi participer à la base de nos actions.


vendredi 11 octobre 2013

11 Octobre Journée Internationale des Filles

Journée Internationale des Filles
L’ONU reconnaît officiellement le 11 octobre comme étant la journée internationale des filles.

Because I’m a girl



Certaines organisations luttent depuis longtemps contre les discriminations faites aux filles à travers le monde, qu'il s'agisse d'éducation, de travail, de violences ou de traditions familiales.
Depuis 2012 l’ONU a décrété la journée du 11 octobre comme première journée internationale des filles... Bien évidemment, cela n'est qu'un début et cette journée doit permettre une véritable prise de conscience au niveau de l’opinion publique internationale.
L'accès à l’éducation  (des filles) est un instrument puissant et peut-être unique pour le développement de la condition des « filles » dans le monde. En permettant un libre accès aux études secondaires, en levant les barrières culturelles telles que les mariages précoces, les violences de tout ordre, les difficultés financières des familles, on entre enfin dans le concret.
"La femme est l'avenir de l'homme"
Un hommage du poète (à toutes les femmes) quand il écrivait ce vers...
(poème de Louis Aragon, chanté par Jean Ferrat)

TERRES de COULEURS nous faisons notre part ......sur ce sujet !

vendredi 27 septembre 2013

L'EXCISION Parlons -en ! OUI mais pas avec n'importe quels mots

C'est le problème que je trouve le plus dérangeant actuellement ......

D'avance pardon si je dérange ...mais ... cette semaine j'ai été interviewée par une radio morbihannaise qui m'interrogeait sur le "combat" et la" lutte" qui parlait aussi "d’interdictions" etc....
J'ai insisté en retirant les mots LUTTE et COMBAT de notre conversation...ce qui s'est fait aisément, en effet je ne fais pas la GUERRE ...Et ils m'ont fort bien compris je les en remercie !

Je représente une association qui a décidé d'accompagner le peuple Maasaï d'une région précise Kajiado/Kenya dont certaines familles ont (enfin) décidé de stopper d'exciser leurs filles ...

MAIS elles ont besoin d'être accompagnées dans cette démarche, nous avons besoin de rassurer en expliquant toutes les conséquences de cette mutilation qui en est une OUI et ce que ces jeunes filles gagneraient dans leur VIE si leur corps restait ENTIER non Coupé.....et surtout leur donner le force de supporter le regard des autres et peut-être l'exclusion familiale et locale..... 

Alors NON pas de grands MOTS qui ne supprimeront pas les MAUX ......mais de l'écoute et de la compréhension pour ne pas dire de la compassion...envers ceux qui n'ont pas encore fait le pas !
La modernité pourra sans doute grâce aux réseaux divers informer les gens ...un jour...car tous ne regardent pas encore la télé ni Internet car ils sont sans électricité au fond du bush !!!!!
Mais cela viendra ....et s'ils ne lisent que violence verbale à leur égard (sur ces réseaux) je ne suis pas certaine que cela les aide à changer ....
il y a en effet des commentaires qui font dès fois sortir ...les griffes ....des lionnes !!!!


Partout le même langage sur le net ....

""L'excision est un crime contre l'humanité: message à tous les jeunes d'Afrique et d'ailleurs""
"L'Afrique en bonne voie dans la lutte contre l'excision"
"Ceux qui combattent les mutilations génitales féminines peuvent se féliciter"

et je peux en trouver beaucoup d'autres de ces titres de guerriers et guerrières ......

Je souhaiterais que les MOTS ( crime - lutte - combat) deviennent un peu plus humains......sur ce sujet si difficile ...pour toucher et informer les gens sur le changement nécessaire....il y a des méthodes moins guerrières ....

Non ?

Merci de votre lecture ......c'est mon coup de g.....du jour !  Maïtha


Voir le site Excision Parlons-en

Charte de Mobilisation article 2.3. Une approche positive 
La condamnation pure et simple de la pratique, le dénigrement des communautés pratiquant l’excision/MSF, ne sauraient constituer des démarches efficaces. Les acteurs de la mobilisation Excision, parlons--‐en souhaitent au contraire reconnaître et souligner les efforts menés de part le monde pour endiguer le phénomène. Cette dimension se retrouve tant dans la manière de mettre en avant les progrès que dans les éléments de langage résolument positifs.



Traduction partielle pour nos amis anglophones

For english people ..... 
Sorry in advance if I bother … but … yesterday I’ve been interviewed by a local radio, and they were asking me, in terms of « fight », « battle » and as well « forbidding »… I have insisted on removing the words BATTLE and FIGHT from our conversation and this has been done easily as I do not WAR…
They understood really!

I represent an association which is going with the Maasaï people of Kajiado/Kenya and with some families who have decided not to excise their daughters – at least.
But they need to be accompanied in this step, we have to reassure by explaining all the consequences of this mutilation – yes it is, and what those girls will be able to win in their LIVES if their bodies still stay complete, and above all, to support the other people look and perhaps the families and native exclusion
So, no big WORDS, that will not stop the PAIN… but listening and understanding, not to say compassion… to those who have not already made the step …


Modernity will be able to inform people thanks to the several social network… maybe one day … now they do not have electricity in the middle of the bush, a lot of people don’t have TV or the internet !!… this will come … and if they only read angry words in their respect, I’m not sure that it will help them to change … 


Sometimes comments make my claws of lions out!!...

Thanks for your reading 

Maïtha/Nashipae





jeudi 26 septembre 2013

11 OCTOBRE : JOURNÉE INTERNATIONALE DES (jeunes) FILLES



Quand nous lisons le texte ci-dessous nous ne pouvons qu'être convaincus 
de continuer nos actions avec conviction et tous 
ensemble dans le monde
 par la pensée et par l’Énergie investie sur ce sujet !!!



11 OCTOBRE : JOURNÉE INTERNATIONALE DES FILLES

L’ONU a officiellement reconnu le 11 octobre comme journée internationale des filles.
Depuis 2007, PLAN lutte, à travers sa campagne internationale « Because I’m a girl » contre les discriminations faites aux filles à travers le monde.
Grâce à un long travail auprès des instances internationales, l’ONU a reconnu en 2012 le 11 octobre comme première journée internationale des filles.
Pour PLAN, l’adoption de cette journée internationale des filles est une véritable occasion d’attirer l’opinion internationale sur les discriminations et les inégalités auxquelles les filles ont à faire face et sur leurs droits.
PLAN a choisi de faire de ce 11 octobre une journée de mobilisation pour donner aux filles accès à l’éducation car il n’existe aucun instrument de développement plus efficace que l’éducation des filles.
En donnant aux filles un accès à l’éducation, nous pourrons briser le cercle de la pauvreté :
- en leur permettant en particulier de poursuivre leur éducation au-delà du primaire
- et en levant les barrières qui leur empêchent d’y accéder (mariages précoces, violences subies au sein de l’école, difficultés des familles à financer leur scolarité).
Le 11 octobre 2012 n’est que la première étape de la démarche de PLAN pour une éducation de qualité.


OBJECTIFS 2012/2016 DE LA CAMPAGNE POUR L’ÉDUCATION DES FILLES
Que 4 millions de filles aient acquis des compétences pour la vie et ont développé leur potentiel grâce à un cycle d’éducation gratuit et de qualité.
Que 40 millions de filles et de garçons vivent dans des familles et des communautés qui reconnaissent l’égalité des genres et investissent dans le potentiel des filles, autant que des garçons.
Que 400 millions de filles et de garçons bénéficient de services sociaux, de programmes publics et de lois favorables à l’égalité des genres.
Que 500 millions d’euros soient recueillis pour des programmes en faveur des filles.

mardi 24 septembre 2013

La PRESSE parle de notre programme



Merci aux journalistes de OUEST FRANCE et Le TELEGRAMME

PS : si par faute de frappe FEMME est devenue fille dans la troisième colonne vous saurez rectifier de vous-même !
et en ce qui concerne les établissements scolaires : il ne s'agit plus du tout de Sajiloni mais de 8 établissements  différents ce qui permet à notre programme d'être présenté et connu dans toute la région de KAJIADO /Kenya 

Elles étudient à  : AIC Girls Primary School, St Claire Rombo Girls, Iloodokilani High School, Sambell Junior Academy, Oloosuyian Primary School, Namanga ECD College, Ilbissil Boarding School, Indupa Primary School.

Et pour mieux voir les jolies tenues EXCEPTIONNELLEMENT portées pour ce jour de rencontres des 9 +1 jeunes filles au domicile de Phylis et Kenny Matampash voici la photo en couleurs 




lundi 23 septembre 2013

Suite .....il y a eu un mélange .....des couleurs et des mots /maux .....

Voici ce qu'écrivent nos amis-partenaires Mots d'OISEAUX qui nous reverseront 1 euro par Ti-Shirt vendu de ma gamme REGARDE ! Nous les remercions chaleureusement. Merci Sylvie Merci Jean




Collection REGARDE de nos partenaires..................Merci

Des Mots d'Oiseaux contre les Maux des Jeunes filles Maasaï


http://www.motsdoiseaux.com/nous-aimons/


Terres de Couleurs

Les 9 jeunes filles aidées par Terres de Couleurs
L'association Terres de Couleurs est née de l'empathie d'une femme française pour le sort de jeunes femmes africaines vouées à l'excision à la fois en héritage de traditions qu'il ne nous appartient pas de juger mais aussi d'un contexte économique auquel nous pouvons peut-être apporter une aide. L'alternative passe par l'éducation des filles pour favoriser leur indépendance économique et l'éducation des hommes par rapport au fondement de ce rituel. Les fonds récoltés par TdC permettent la scolarisation durable de jeunes filles désireuses de rejeter la pratique de l'excision










dimanche 15 septembre 2013

Un encouragement aisé pour les Bretons.....et les autres !!

Venez nombreux !!!



Nous avons besoin de beaucoup d'encouragements

Vous reparler de notre programme me semble important. 

Actuellement 9 familles ont accepté de s'engager publiquement dans la région de Maasailand (Kadjiado district) pour renoncer à l'excision. Nous avons réuni ces familles chez ceux qui ont mis en place, il y a déjà 3 ans, un rite de substitution.

Notre objectif est de réunir 3 x 9 familles soit 27 familles et leurs filles pour fin 2014 afin que chaque famille puisse dire haut et fort qu'elle est accompagnée dans sa démarche et fière de changer de pratique culturelle. 

Nous avons besoin de beaucoup d'encouragements !

Sur Facebook le premier est le "J'AIME" - le second est le partage ( gratuit) le troisième est l'adhésion à l'association ( 15 euros) et enfin le don ....prendre contact directement sur terresdecouleurs@gmail.com




Voici les 9 premières et l'ainée Nayainoi dont les parents sont nos "partenaires initiateurs" de ce programme chez les Maasaï - Phylis et Kenny Matampash.

Talking again of our program seems important. 
Currently nine families agreed to start in a public area, such as Maasailand (Kadjiado district), to STOP FGM. 
We gathered the families, in the place of the ones who have already set up a rite of substitution 3 years ago.

Our objective is to match 3 x 9 families =27 for the end of 2014. So every family could say “loud and clear” that they are accompanied in their approach and proud to change of cultural practice. We need a lot of encouragement!


Facebook is the first way with “I LIKE” - the second is the sharing (free)! The third is to become a member of the association (15 euros) and the last one is  the donation .... contact directly terresdecouleurs@gmail.com

Here are the first nine and the eldest Nayainoi, whose parents are our " initiators partners " of the program at the Maasailand - Phylis and Kenny Matampash.

dimanche 1 septembre 2013

Et aussi de nouveaux bracelets !

La nouveauté est dans la fermeture

Maintenant à pressions en remplacement des petites agrafes métalliques



 6 grands modèles 3 boutons : hauteur 6,5 cm - à vendre 22 euros

10 moyens 2 boutons : hauteur  3 cm - à vendre 17 euros

7 petits 1 bouton : hauteur  2,5 cm - à vendre 13 euros




Précision : ne pas confondre avec ceux sur cuir comme ci-dessous



12 pièces - à vendre 15 euros

Pour toute commande : terresdecouleurs@gmail.com

Suite des créations des Femmes Maasaï ( Kenya -région de Kajiado)

Nous avons tous une clef à ne surtout jamais perdre !!
Voici le PORTE CLEF adéquat !



un détail


Compte tenu du travail incroyable 

et de leur taille = de 12 à15 cm anneau compris

9 + 5 + 5 pièces -  A vendre 14 euros


Et si vous préférez les boules ....


 en voici 6 autres  - à vendre 7 euros


Pour toute commande : terresdecouleurs@gmail.com


Des nouveautés ! Les femmes Maasaï sont très créatives !

SAC à MAINS 
Fabriqués avec du tissus de SHUKA  
Taille  27 cm hauteur    x  28 cm en haut du sac
Fermeture éclair sous patte et poche interne



de face et de dos



9 pièces à vendre : 28 euros/unité

Pour toute commande : terresdecouleurs@gmail.com

Mail ...un changement !

Par suite d'un blocage de HOTMAIL/OUTLOOK l'adresse courriel de notre association a changé, écrire seulement sur :

terresdecouleurs@gmail.com


Merci !

vendredi 23 août 2013

Août 2013 de Retour de Maasailand

Nous avons atteint notre premier palier !!! 
9 paiements  de scolarisation en Juin 2013 et lors de mon voyage une décision…..

Une 10ème a rejoint le groupe  ! 
Et beaucoup attendent d’entrer dans le programme !

Aussi je renouvelle ma demande : si vous êtes convaincu(e)s essayez d’amener certains de vos amis à nous rejoindre car il nous faut  beaucoup d’argent pour créer un centre pour héberger les jeunes filles qui ne seraient pas prises dans les Internats faute de capacités scolaires : 
PROJET 2014/2015 Construire un Rescue Center à Indupa 
Village de Kenny et Phylis Matampash ( nos partenaires)

Elles expriment leur volonté :
 Time to say NO to FGM



(texte sur ti-shirt réalisé à la main par Kuntaï - jeune homme de 18 ans)

Voici les 9 jeunes filles + Nayianoi en habit de cérémonie !

Elles nous remercient de notre appui !


Les familles sont venues « officialiser » l’engagement : chacune a signé un document, comme un contrat moral !
Sur cette photo KONINA sœur aînée de Kenny Matampash explique ce qu’elle découvre lors de ses actions terrains
Elle est un vraie ambassadrice de la cause !



Les Femmes Maasaï qui créent des bijoux appuient notre programme !
Elles ont acceptées que 20% des ventes de bijoux rentrent dans le programme
et ne leur soient donc pas reversés



Nous précisons avoir "emprunté " et partagé les oeuvres de deux peintres engagés  pour que le monde sache


"Excision" - a donation of Canadian Artist Patrick Gignac for awareness raising campaign
Follow us on facebook    www.facebook.com/sayno.fgm    Thank you!

et